• Image 001
  • Image 002
  • Image 003
  • Vous êtes ici :

Accueil



planning de réinscription des futures 1ères et terminales (rentrée 2017)

Auteur : Mélanie FLORES

 

Veuillez trouver ci-joint le planning de réinscription des futures 1ères et terminales (rentrée 2017).

NB : Les dossiers de réinscription seront transmis ultérieurement.

Lire la suite



Barcelone - le 05-May 2017 -

  • Destination : Barcelone
  • Année scolaire : 2016-2017
  • Auteur : Fabienne Brisson, Juliette Chomat, Anne Laure Idelon, Fanny ROUX, Sophie JULIAN,Michel Simard, Thibaud Pillant, Christophe SAUBIN

 

Dernière journée ! Un gros bisou aux familles d'accueil et ensuite départ pour Figueras.
Visite du musée Dali : expérience surprenante, originale voir surréaliste !

Lire la suite ...



Barcelone - le 04-May 2017 -

  • Destination : Barcelone
  • Année scolaire : 2016-2017
  • Auteur : Fabienne Brisson, Juliette Chomat, Anne Laure Idelon, Fanny ROUX, Sophie JULIAN,Michel Simard, Thibaud Pillant, Christophe SAUBIN

Ola que tal ¿ visite du parc Guell sous le soleil et Sagrada familia à 120 !

Les élèves​ de STMGsont très attentifs aux explications du guide racontant l'histoire de la Sagrada.  Dernier soir dans les familles.

 

 

Lire la suite ...



Les anciens combattants de la FNACA

Auteur : Pascal FARJON

Pour la 5e année consécutive, le lycée l'Oiselet a tenu a accueillir les anciens combattants de la FNACA : à l'initiative des enseignants d'histoire Catherine Lechenêt et Pascal Farjon, le Président de la FNACA-Isère, Charles Thuderoz et 5 compagnons d'arme sont venus témoigner de ces 8 années de guerre . Cette année ce sont des 1e ES-L, des 1e STI2D et des Te STMG qui ont écouté, questionné. Etienne Roux de Crémieu, Henri Bert, Maurice Trouillet, Georges Bidault et Roger Rigolier de Ruy-Monceau ont mené un débat à 6 voix !
Ils ont développé différents thèmes, comme le service militaire obligatoire, avoir 20 ans dans les années 50/60,  les copains Algériens connus ici ou là-bas,  mais aussi le "baroud" qui se résume, parait-il en 3 mots: marcher, se déplacer et tirer. Ce fut aussi le putsch des généraux, la misère des autochtones, les Harkis et pour finir, l'OAS qui leur tirait dessus !
Pour conclure laissons la parole à Charles Thuderoz: "On a donné 30 mois de notre vie pour un conflit qu'on aurait surement pu éviter. Et 30 000 de nos jeunes appelés y sont restés à tout jamais".
Georges Bidault continue en expliquant "on avait rien contre ces gens là, on ne savait pas trop pourquoi on allait là-bas, mais on savait qu'il fallait y aller".
Le mot de la fin pour Henri Bert: "Vous êtes une génération de la paix, il faut la conserver !"

Lire la suite

Plus d'articles...

Statistiques

Visiteurs
189
Articles
999
Liens internet
19
Compteur d'affichages des articles
824254