nanoatschool.jpg

Nano@school : classe de 1S3 (journée du 30 novembre 2017)

Les élèves de première S3 ont découvert et manipulé des équipements de haute technologie au CIME Nanotech de Grenoble.
Pendant cette journée, les élèves se sont retrouvés en immersion totale dans le monde de la recherche et ont participé activement à des ateliers en petits groupes. Ils ont pu découvrir les nanoparticules, les nanotechnologies et les enjeux de la science moderne à travers les ateliers Nanomonde, Salle blanche et Photovoltaïques.
Ce projet entre dans le cadre de la promotion de la culture scientifique et de l’aide à l’orientation.

Dans le cadre de ce projet les élèves ont réalisé un jeu « L’effet Lotus » que vous pouvez découvrir ici.

 

L’Effet Lotus : la règle du jeu

Contenu de la boîte :

  • 1 plateau de 50 cases
  • 1 dé
  • 5 pions
  • 34 cartes
    Age : à partir de 15 ans
    Durée de la partie : environ 30 min
    Nombre de joueurs : de 2 à 5

 

But du jeu : arriver à la dernière case avant les autres.

Début de la partie :
On tourne dans le sens des aiguilles d’une montre.
Le plus jeune commence. Le joueur à sa gauche tire une carte et lui pose une question.
Si le joueur répond juste à la question, il lance le dé et avance d’autant de cases que de points sur le dé. Sinon il passe son tour.
Celui qui tombe sur une case dans laquelle il y a le bas d’un nanotube de carbone monte le long de celui-ci jusqu’en haut.
S’il tombe sur une case dans laquelle il y a une feuille de lotus, il doit redescendre jusqu’à la dernière goutte d’eau.
S’il tombe sur la case « footballène », il ne joue pas le tour suivant.
S’il tombe sur la case « fleur de lotus », il rejoue.
Le premier arrivé sur la case 50 (ou au-delà) a gagné.
Les autres joueurs continuent jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’un.

Une vidéo présentant l'effet Lotus !

TS1_au_synchrotron  - 1.jpg

La classe de terminale S1 au synchrotron 

Le jeudi 18 janvier la classe de terminale S1 au synchrotron : projet synchro@school


Une journée à ESRF (European synchrotron radiation facility) à Grenoble où les élèves ont pu se rendre compte du travail des chercheurs.
Ils ont manipulé pour répondre à des problématiques et publié leur travail sous forme d’affiches et de diaporama. Les affiches sont visibles au lycée.
Ils ont pu visiter le synchrotron.

Un grand merci à Bruno Pin et Yannick Lacaze

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Galice avril 2018  -

Galice avril 2018 -

Diplome .png

Diplôme décerné à une classe de 1ère S ...

Physique - Chimie

 

Diplôme décerné à la classe de 1ère S de Mme RIGARD Gisèle

Diplôme décerné à la classe de 1ère S de Mme RIGARD Gisèle, professeur du lycée l'Oiselet, dans le cadre du programme nano@school.
Cette classe a en effet produit des réalisations pédagogiques de qualité et a obtenu le grand prix berjallien 7ème art et sciences pour les mangas "Laink, Terracid et Manga à la découverte des nanos.

Lire l'article à ce sujet !

Lire la suite

Plus d'articles...