Les enseignements des classes de première et terminale du lycée d'enseignement général et technologique

La  première et la terminale

Dans les toutes les séries, les programmes d’enseignement permettent d’acquérir progressivement des savoirs et des compétences permettant aux lycéens de réussir l’examen du baccalauréat et les préparant à la poursuite d’études supérieures.
L’organisation des études permet :

  • en classe de première d'amorcer la spécialisation dans chaque série tout en proposant un tronc commun d’enseignement pour tous ;
  • en classes terminales de renforcer la caractérisation de chaque série avec un poids plus significatif des enseignements spécifiques ;
  • un accompagnement personnalisé obligatoire de 72 heures annuelles est inscrit dans toutes les séries : il comprend des activités de soutien, d’approfondissement et d’aide à l’orientation ;
  • des stages de remise à niveau ou des stages passerelles pour les élèves qui souhaitent consolider leurs connaissances ou suivre des enseignements leur permettant de changer de série.

Les séries générales et leurs enseignements

Objectif : préparer les élèves à des études supérieures

Chacune des trois séries de la voie générale est centrée sur des disciplines majeures

  • en série littéraire (L), le français et la littérature, les langues vivantes et la philosophie ;
  • en série économiques et sociales (ES), les sciences économiques et sociales, les mathématiques et l’histoire-géographie ;
  • en série scientifique (S), les mathématiques et les sciences expérimentales.

Les classes de première des trois séries générales ES, L et S comprennent :

  • des enseignements communs aux trois séries (la moitié environ du total de l’horaire) : 14 h sur un total hebdomadaire de 26,5 à 28,5 h selon les séries.
Ils donnent une culture générale indispensable à la compréhension du monde moderne (français, LV1 et 2, éducation morale et civique, éducation physique et sportive (EPS) )

  • des enseignements spécifiques par série
Ils permettent d’amorcer une spécialisation qui sera plus fortement marquée en classe terminale dans la perspective d’études supérieures.

La plupart sont communs à tous les élèves de la série.

En série L, certains enseignements peuvent être optionnels (langue vivante 3, langue vivante 1 ou 2 approfondie, langues et cultures de l’Antiquité, enseignements artistiques, mathématiques)

  • les travaux personnels encadrés (TPE) évalués au baccalauréat sous forme de soutenance orale à partir d’un thème choisi par les élèves en cours d’année ;
  • des enseignements facultatifs, deux au maximum : langues et cultures de l’Antiquité (latin, grec), langue vivante 3, arts ou éducation physique et sportive.
Certaines matières font l’objet d’une épreuve anticipée au baccalauréat : français, travaux personnels encadrés (séries ES, L et S), sciences (séries ES et L).

Des enseignements communs aux trois séries représentent 8h30 sur un horaire hebdomadaire total de 27 à 30 h. Ils sont constitués :

  • des langues vivantes 1 et 2
  • de l'éducation physique et sportive
  • de l'éducation morale et civique
Des enseignements spécifiques représentent près de 60 % du total de l’horaire. Ces enseignements, qui caractérisent chaque série, sont :

  • soit communs à tous les élèves d’une même série
  • soit optionnels : ce sont les enseignements de spécialité. Ils permettent d’acquérir des profils d’études diversifiés dans la perspective de choix d’une filière dans l’enseignement supérieur
À titre d’exemple, on peut citer : 

  • droit et grands enjeux du monde contemporain en série L
  • informatique et sciences du numérique en série S
  • sciences sociales et politiques en série ES
Deux enseignements facultatifs au maximum peuvent également être suivis, parmi "langues et cultures de l’Antiquité (latin, grec)", "langue vivante 3", "arts", "éducation physique et sportive".

Les séries technologiques et leurs enseignements

Ces cursus peuvent se prolonger par des formations plus approfondies (licence et masters professionnels), ou conduire directement à une insertion dans la vie professionnelle. Les bacheliers les plus motivés peuvent, avec un bon dossier, s’engager dans une classe préparatoire directement après le baccalauréat.

  • Les séries technologiques abordent chacune des domaines spécifiques :
  • les sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D
  • les sciences et technologies du management et de la gestion (STMG)
Deux enseignements facultatifs au maximum sont offerts au choix des élèves en séries technologiques : "arts" et / ou "éducation physique et sportive (EPS)".

Certaines matières font l’objet d’une épreuve anticipée au baccalauréat : français, histoire-géographie (séries STI2D, STL, STD2A).

En classe de première
Les séries "Sciences et technologies de l’industrie et du développement durable" (STI2D) et "Sciences et technologies de laboratoire" (STL) comprennent :

  • un tronc commun important comme en séries générales (français, histoire-géographie, langues vivantes 1 et 2, mathématiques, physique-chimie, éducation physique et sportive) ;
  • des enseignements technologiques transversaux qui favorisent la polyvalence ;
  • un enseignement technologique spécifique qui permet à chaque élève d’approfondir un domaine de son choix.
En classe terminale 
Au sein des enseignements technologiques, les enseignements au choix prennent plus d’importance : ils représentent 9 ou 10 h hebdomadaires par élève (contre 5 à 6 h en première), soit presque le tiers de l’horaire.

À côté des enseignements transversaux, dont le poids est réduit par rapport à la première, un enseignement spécifique permet à chacun d'approfondir un domaine de son choix :

  • Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable (STI2D)
- Innovation technologique et éco-conception

- Énergies et environnement

- Architecture et construction

Cette série comprend une classe de première commune et des enseignements de spécialité en terminale :

  • "Gestion et finances",
  • "Mercatique (Marketing)",
  • "Ressources humaines et communication",
  • "Systèmes d’information et de gestion".

Semaine école-entreprise « connect’é vous » : des élèves du lycée en vedette.
Cette Semaine École Entreprise avait pour objectif de rapprocher le monde éducatif à celui de l’entreprise afin de préparer l’immersion des jeunes dans l’univers professionnel en lien avec les « Actions École Entreprise » organisées tout au long de l’année par le MEDEF Auvergne Rhône-Alpes.

Deux ingénieures viennent nous parler du départ de Thomas Pesquet dans l’espace !
Les échanges ont été très intéressants et enrichissants, nous rêvons maintenant de pouvoir les revoir dans leur locaux du CNES à Toulouse lors du voyage scolaire prévu avec les premières S SI, lorsque Thomas sera à bord de l’ISS

Lire la suite

Les enseignements de la classe de seconde

 Les enseignements de la classe de seconde

 

La seconde

La seconde est une classe de détermination qui permet de préparer le choix d'une série en première.

La classe de seconde comprend :

  • des enseignements communs à tous les élèves représentant 80% de l'horaire global de l'élève
  • deux enseignements d'exploration, dont un d'économie, auxquels peut s'ajouter un enseignement facultatif

C'est à la fois une classe de consolidation d'une culture commune à tous les élèves et une classe de détermination qui favorise des choix d'orientation éclairés en première.

Enseignements communs
Français : 4 h
Histoire - Géographie : 3 h
Langues vivantes 1 et 2 : 5 h 30
Mathématiques : 4 h
Physique-chimie : 3 h
Sciences de la vie et de la Terre ( SVT ) : 1 h 30
Education physique et sportive : 2 h
Education civique, juridique et sociale : 0 h 30

Accompagnement personnalisé : 2 h ou 72 annuelles
Enseignements d’exploration
 : 2 x 1 h 30

Horaire total élève : 28 h 30 (moyenne)

Français

Les quatre grands genres littéraires (roman, théâtre, poésie, écrits d'argumentation) sont étudiés à différents moments de l'histoire littéraire, entre les XVIIe et XXe siècles, à travers des groupements de textes et des œuvres complètes. En vue des épreuves du baccalauréat, la pratique du commentaire de texte (écrit et oral) et de l’écriture d’invention est approfondie, et la dissertation littéraire est abordée.

Histoire-géographie

En histoire, le programme replace l’histoire des Européens dans celle du monde, de l’Antiquité au milieu du XIXe siècle. En suivant une progression chronologique, l’enseignement propose une approche thématique et problématisée des périodes étudiées.

En géographie, le programme propose quatre thèmes centrés sur les questions de développement durable. Des études de cas permettent d’étudier l’organisation, l’aménagement et le développement des territoires en croisant leurs dimensions sociales, économiques et environnementales.

Langue vivante 1 (LV1) et langue vivante 2 (LV2)

Le programme de langues vivantes s’inscrit dans la continuité du collège. Il s'appuie sur le Cadre européen commun de référence pour les langues.

Les contextes d’usage de la langue étudiée reposent sur "l’art de vivre ensemble" : famille, communautés, villes, territoires. Ils s'organisent autour de trois notions : mémoire, sentiment d’appartenance et visions d’avenir. Pour chaque langue, ces notions sont déclinées en problématiques inhérentes à ses spécificités culturelles et linguistiques.

Mathématiques

Le programme traite trois domaines :

  • les fonctions
  • la géométrie
  • les statistiques et probabilités

Les activités mathématiques proposées sont diversifiées :

  • chercher, expérimenter, en particulier à l’aide d’outils numériques
  • appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes
  • raisonner, démontrer
  • expliquer oralement une démarche, communiquer un résultat par oral ou par écrit

Physique-chimie

L’enseignement de physique-chimie est construit autour de trois thèmes :

  • la santé
  • la pratique du sport
  • l'Univers

Il aborde de grandes questions de société, en propose une perspective historique et dispense des connaissances scientifiques. Une place importante est donnée à la démarche scientifique et à l’approche expérimentale.

Sciences de la vie et de la Terre

Trois thématiques structurent cet enseignement :

  • la Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant
  • les enjeux planétaires contemporains
  • le corps humain et la santé

Le programme aborde de grands problèmes auxquels l’humanité se trouve confrontée. Il montre aussi les méthodes d’argumentation des sciences et apprend à exercer sa responsabilité en matière de santé ou d’environnement.

Éducation physique et sportive

L’EPS offre une pratique adaptée et diversifiée d’activités physiques, sportives et artistiques. Elle permet à chaque élève de mobiliser et développer ses ressources pour enrichir sa motricité et entretenir sa santé.

Éducation civique, juridique et sociale

À travers des études concrètes, la question des règles collectives qui organisent la vie de tous en société et fondent l’État de droit sont étudiées.

Les enseignements d'exploration en 2nde à l'Oiselet


SES (Sciences Économiques et Sociales)

1h30/semaine

Découvrir les savoirs et méthodes spécifiques à la science économique et à la sociologie à partir
de quelques grandes problématiques contemporaines (consommation des ménages, production
des entreprises...).

SI (Sciences de l’ingénieur)

1h30/semaine

Comprendre la conception d'un produit ou d'un système technique faisant appel à des principes innovants et répondant aux exigences du développement durable ; explorer de manière active, et à partir d'exemples concrets, des domaines techniques et des méthodes d'innovation.

PFEG (Principes Fondamentaux de l’Économie et de la Gestion)

1h30/semaine

Découvrir les notions fondamentales de l’économie et de la gestion par l’observation et l’étude
de structures concrètes et proches des élèves (entreprises, associations, etc.).

CIT (Création et Innovation Technologique)

1h30/semaine

Comprendre la conception d'un produit ou d'un système technique faisant appel à des principes
innovants et répondant aux exigences du développement durable ; explorer de manière
active, et à partir d'exemples concrets, des domaines techniques et des méthodes d'innovation.

MPS (Méthodes et Pratiques Scientifiques)

1h30/semaine

Se familiariser avec les démarches scientifiques autour de projets impliquant les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique et la chimie ; comprendre l'apport et la place des sciences dans les grandes questions de société ; découvrir certains métiers et formations scientifiques.

LS (Littérature et Société)

1h30/semaine

Connaître les enjeux, la variété et l'intérêt d'une formation littéraire et humaniste ; percevoir les interactions entre la littérature, l'histoire et la société ; explorer la diversité des cursus et des activités professionnelles liés aux études littéraires.

CHI (Chinois)

3h/semaine

Découvrir une langue nouvelle et une autre culture ; acquérir les bases de la communication orale et écrite ainsi qu'un nouveau système graphiques pour certaines langues.

Tous les élèves bénéficient de deux heures d’accompagnement personnalisé pour réussir leur année et mieux s’adapter au rythme et aux objectifs du lycée. Ce temps d'enseignement et de suivi a pour objectifs :

  • le soutien : pour aider les lycéens à combler leurs lacunes
  • l'approfondissement pour permettre aux lycéens approfondir leurs connaissances
  • l'aide à l'orientation : les aider à définir leurs projets d'orientation ou de formation

Lire la suite

Le BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT (NRC)

  BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT (NRC)

 

Le BTS NEGOCIATION ET RELATION CLIENT (NRC)

  1. LES ENSEIGNEMENTS (1)
  2. LE CHAMP D'ACTIVITE PROFESSIONNEL (2)
  3. LA REUSSITE A L'EXAMEN (3)

(1) Il s’agit d’une formation professionnelle proposée aux titulaires d’un baccalauréat technologique ou général.
Modules de formation
La formation allie théorie et pratique, dans l’établissement et en entreprise

(1 jour par semaine et 16 semaines sur les deux années).
horaires hebdomadaires.

Enseignement général

Enseignement professionnel

Français

2h

Gestion de clientèle

5h

Langue vivante

2h

Management de l'équipe commerciale

3h

Economie - Droit

6h

Relation Client

5h



Gestion de projet

6h

  • La mercatique, une démarche centrée sur le client
  • L’analyse de la clientèle La détermination et la gestion de l’offre produits / services
  • La fixation du prix La communication médias
  • Les règlements et le financement
  • La gestion de la rentabilité et du risque client
  • L’estimation de l’effort commercial
  • La recherche des informations commerciales
  • L'utilisation de bases de données clients / prospects
  • Organisation de la prospection

  • La demande
  • Le prix
  • Les marges
  • Introduction à la communication
  • La communication dans la relation professionnelle
  • Les fondamentaux de la relation commerciale
  • La négociation entreprise / particulier
  • La négociation entreprise / entreprise
  • La négociation entreprise / distributeurs
  • La communication commerciale

  • L’organisation de la distribution
  • L’évaluation de l’efficacité de l’action commerciale
  • La planification et le suivi de l’action
  • Le cadre managérial Installation de la relation managériale
  • Constitution de l’équipe commerciale
  • Management opérationnel
  • Le diagnostic de la relation managériale
  • Les spécificités de la communication managériale
  • Travail collaboratif Formation commerciale

  • L’environnement de l'action
  • Les marchés
  • La concurrence
  • La veille commerciale
  • Les orientations stratégiques
  • Les opérations de communication hors média
  • La prise de décision
  • Définition des procédures managériales
  • Communication et management de projet
  • Environnement technologique du commercial
  • Gestion du temps

Épreuves professionnelles

Communication Commerciale

40'

Oral

Situations de communication tirées du vécu en entreprise

Conduite et présentation de projets commerciaux

1h

Oral

Soutenance du ou des projet(s)

Management et gestion d’activités commerciales

5h

Écrit

Étude de cas d’entreprises réelles


(2) Champ d’activité du diplômé NRC



Le technicien supérieur est un vendeur - manageur commercial qui gère la relation client dans sa globalité, de la prospection jusqu’à la fidélisation, et contribue ainsi à la croissance profitable du chiffre d’affaires compatible avec une optique de développement durable. Il inscrit son activité dans une logique de réseau en privilégiant le travail coopératif.

La maîtrise des technologies de l’information et de la communication spécifiques à son métier conditionne sa performance et sa productivité commerciales.

Le titulaire de ce diplôme est la première interface entre l’entreprise et son marché. À ce titre, il participe à l’intelligence commerciale de l’organisation et contribue à l’efficacité de la politique commerciale.

En fonction de son expérience et de ses qualités, il peut devenir responsable d’une équipe commerciale, de taille variable selon l’organisation qui l’emploie.



Quatre fonctions essentielles caractérisent son activité :

  • Vente et gestion de la relation client
  • Création et développement de clientèles
  • Négociation - vente
  • Création durable de valeur dans la relation client

Production d’informations commerciales

  • Intégration du système d’information commerciale
  • Gestion de l’information commerciale
  • Contribution à l’amélioration du système d’information commerciale

Organisation et management de l’activité commerciale


Pilotage de l’activité commerciale

Évaluation de la performance commerciale

  • Participation à la constitution et à l’organisation de l’équipe commerciale
  • Mise en œuvre de la politique commerciale
  • Déclinaison de l’offre commerciale dans ses différentes dimensions
  • Adaptation et mise en œuvre du plan d’actions commerciales
  • Participation à l’évolution de la politique commerciale


Contexte professionnel Emplois concernés


Les emplois relèvent de la fonction commerciale - vente. (…) Il est possible d’identifier trois grands axes d’activité du titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client : le soutien à l’activité commerciale, la relation client et le management des équipes commerciales.

À titre indicatif, les appellations les plus fréquentes sont les suivantes :
Domaine du soutien à l’activité commerciale : prospecteur, téléprospecteur, promoteur des ventes, animateur des ventes, animateur réseau

Domaine de la relation client : vendeur, représentant, commercial, négociateur, délégué commercial, conseiller commercial, attaché commercial, conseiller de clientèle, chargé de clientèle, chargé d’affaires, télévendeur, responsable comptes - clés, responsable de secteur, ingénieur commercial, agent commercial, négociant - distributeur, courtier.

Domaine du management des équipes commerciales : chef des ventes, responsable des ventes, superviseur, responsable d’équipes de prospection, responsable de secteur, assistant manageur.

Types d'organisations ou d'entreprises


L’activité du titulaire du BTS Négociation et relation client est déterminée par la taille de l’organisation, la nature de l’offre, la valeur du client, de son statut juridique (salarié ou indépendant) et son mode de contrôle.

Les organisations ou entreprises de toute taille, dans lesquelles le titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client exerce son activité, proposent des biens et/ou des services à une clientèle de particuliers ou de professionnels (utilisateurs, prescripteurs, revendeurs).


La fonction commerciale de ces entreprises ou organisations s’organise de façon privilégiée autour d’une équipe de vente interne et/ou externe développant une démarche active en direction de la clientèle.

Place dans l’organisation

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation – relation client fait partie intégrante de l’organisation commerciale de plus en plus fréquemment caractérisée par :

  • une décentralisation de la prise de décision,
  • la construction d’un réseau relationnel au sein duquel le travail coopératif devient la modalité dominante, notamment au travers de l’échange permanent d’informations.
  • Face à une exigence accrue de réactivité, par sa capacité d’initiative, son autonomie et par son rôle de capteur d’informations stratégiques, le titulaire de ce brevet de technicien supérieur contribue à rapprocher l’entreprise du client final.

Il peut exercer ses activités :

  • seul ou en équipe,
  • en autonomie totale ou partielle,
  • en responsabilité d’une équipe commerciale.

Environnement technique et économique de l'emploi

Il se caractérise par :

  • un client difficile à conquérir et à fidéliser,
  • une concurrence intensifiée,
  • des entreprises contraintes au changement,
  • des cycles de vie de produits et / ou de services de plus en plus courts ;
  • des produits (ou services) de plus en plus ciblés et différenciés pour tenir compte du besoin d’individualisation des consommateurs ;
  • une informatique “ télécommunicante ” généralisée,
  • une présence plus soutenue d’équipes commerciales dont le nomadisme s’accroît.

Conditions générales d’exercice

L’activité du titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client s’exerce en direction de la clientèle potentielle ou actuelle de l’entreprise. Elle varie en fonction des structures, des activités et des statuts de l’organisation qui l’emploie. Elle est également fonction du statut juridique accordé au titulaire.

Autonomie et responsabilité

Le titulaire du brevet de technicien supérieur Négociation et relation client assume pleinement la responsabilité et le suivi de ses actions et de ses clients. Il prend des décisions en tenant compte des usages du marché, de la politique de l’entreprise et des offres et pratiques de la concurrence. Son autonomie est variable dans l’exécution des tâches. Il organise son travail et éventuellement celui de son équipe, assure le suivi des résultats et des objectifs, gère son temps et son budget. Par ailleurs, il applique les règles de droit et de déontologie spécifiques à son secteur d’activité.

Maîtrise des technologies

Grâce à sa maîtrise des technologies de l’information et de la communication constamment mobilisées dans son activité, il assure le tri et la remontée des informations pertinentes non seulement en direction de sa hiérarchie mais également vers les autres membres de son réseau.

Ces nouvelles technologies modifient également les conditions habituelles d’exercice de son activité, dans une logique de recherche de productivité commerciale accrue.

Aptitudes personnelles

Curieux, persévérant, motivé, mobile et disponible, il fait preuve d’un esprit d’équipe. Il inscrit sa démarche dans la logique de l’action collective.

Il gère son stress inhérent à la charge de travail, aux déplacements, à l’atteinte des objectifs commerciaux et à son mode rémunération.

Doté d’un esprit d’analyse et d’une hauteur de vue, il fait preuve d’initiative et de créativité dans les limites de l’autonomie dont il dispose.

(3) Résultats BTS Négociation et Relation Client

Résultats BTS Négociation et Relation Client

Lycée L’Oiselet Bourgoin –Jallieu

(Formation Initiale)

Académie de Grenoble

France

Depuis la création du BTS NRC jusqu’en 2011 (Pourcentages moyens d’admis)

84,96 %

74.86 %

72.10 %

(Source : Lycée et Académie de Grenoble : site économie-gestion)

La STS NRC OISELET en FORMATION INITIALE :
LA MEILLEURE VOIE POUR LA REUSSITE SUR LE BASSIN NORD ISEREEN NOMBRE DE DIPLOMES ET EN POURCENTAGE DE REUSSITE

RESULTATS SESSION JUIN 2014- BTS NEGOCIATION RELATION CLIENT (NRC)

96 , 2 % (25 diplômés sur 26 étudiants)
La formation commerciale initiale au LYCEE L’OISELET, avec plus de 96 % de diplômés : la voie de la réussite.

BTS CGO 2014 01

BTS CGO 2014 01

BTS CGO 2014 02

BTS CGO 2014 02

BTS CGO 2014 03

BTS CGO 2014 03

BTS CGO 2014 04

BTS CGO 2014 04

Lire la suite